Votre contribution sur ...



theme 6 Relever le défi de la structuration, de la coopération et de l’accompagnement dans les territoires



En débat :
  • Comment organiser au mieux l’accompagnement des associations, quelle articulation des différents échelons territoriaux, quels lieux pour accueillir et accompagner les associations ?
  • Quels rôles nouveaux des fédérations et réseaux associatifs ?
  • Quelle place de la Région dans les nouveaux dispositifs qui se dessinent comme Guid’Asso ?

J'ajoute un commentaire

La reconfiguration encore récente du paysage territorial implique à la fois le développement de nouvelles coopérations inter associatives volontaires, mais aussi une meilleure coordination régionale de l’action publique, et la structuration du réseau territorial de l’accompagnement de la vie associative.

Même si une part conséquente des associations est rassemblée au sein de fédérations, de coordinations ou d’autres grands réseaux, représentés au niveau régional par le Mouvement Associatif, et si ceux-ci réalisent déjà un important travail de structuration, le paysage associatif reste largement morcelé. Ceci découle de la liberté d’association, de la diversité, de la vitalité et de la créativité de la société civile. Dans un contexte marqué par des mutations multiples et rapides, notamment par un environnement territorial mouvant et des tensions financières croissantes, ce foisonnement et cette dispersion associatifs peuvent aussi représenter une certaine faiblesse pour relever les défis présents et à venir.

Cet enjeu du développement de la coopération et de la mutualisation inter-associatives apparaît de plus en plus essentiel, voire une question de survie, pour certaines associations fragiles ou qui pourraient rapidement le devenir.

Comme les associations, les acteurs publics sont confrontés à de nombreuses mutations et contraintes qui les amènent fréquemment à remettre en question le niveau, les modalités et critères de leur soutien à la vie associative.

S’il existe de nombreux points d’appui territoriaux à la vie associative en Centre-Val de Loire, ceux-ci sont de natures très diverses et inégalement répartis.

La mise en place et la structuration de l’accompagnement territorial de la vie associative suppose alors une triple coordination : celle des associations entre elles et de leurs fédérations, celle des acteurs publics entre eux et enfin, celle permise par la rencontre des deux premières. L’Etat a lancé une expérimentation dans trois régions, dont la Région Centre-Val de Loire pour structurer un réseau territorial d’accompagnement de la vie associative. Cette expérimentation débouche sur la mise en place d’un dispositif « Guid’Asso » auquel la Région est pleinement associée, au regard notamment de sa forte implication pour faire émerger un réseau de conseillers vie associative porté par le Mouvement Associatif.

Par ailleurs, il existe un maillage de Tiers Lieux qui se densifie. Ils partagent des aspirations communes autour de la citoyenneté, l’entrepreneuriat collectif, la solidarité, la mutualisation, le maintien d’activités et de services locaux sur tous les territoires et leur ancrage territorial. Ils viennent répondre aux évolutions sociétales, aux mutations du travail et à l’envie de « faire ensemble » et s’ancrent dans des dynamiques qui cherchent à trouver des solutions locales à des problématiques locales. Ils sont aujourd’hui entre 60 et 80 en région Centre-Val de Loire, et font l’objet d’une cartographie par la CRESS.


J'ajoute un commentaire

Revenir à l'ensemble des thématiques 2022

Vos commentaires


Cet espace "commentaires" vous est dédié. À vous de vous en emparer, pour contribuer à l'émergence des idées émanant de cette journée dédiée à la Vie associative !

Cliquez sur une fiche commentaire pour l'ouvrir.

12 item(s) corresponding to your filters
Filtrer par thème